la laïcité instituée


Home / Notre Charte

Notre Charte

P.R.I.C.I.L.

(Plate-forme de recherche et d’information citoyenne sur la Laïcité)

 

L’histoire de PRICIL

PRICIL a une histoire particulière. Son idée remonte à 2002.
Nous nous sommes constitués en 2006, mais le crash civique du 21 avril 2002, ce trou noir démocratique comme on l’a appelé à l’époque, a joué un rôle très important dans la décision de s’intéresser à la politique sous un autre angle. Nous avons fait à l’époque l’hypothèse que la laïcité n’avait pas donné tout son potentiel dans l’exploration de la promesse démocratique, d’où cette volonté de comprendre les enjeux masqués derrière ce concept. Et nous avons passé beaucoup de temps, l’équipe de fondateurs, entre 2002 et 2006, à comprendre les difficultés des relations au sein du milieu dit laïc. Deux camps s’affrontaient : les idéologues et les citoyens libres et actifs.
Pour les premiers, la religion devait être tenue hors de l’espace public et donc reléguée dans l’espace privé. Ce sentiment semblait dominant. Il tenait lieu, avec le retour de tout l’enseignement dans la sphère étatique, de seul programme de laïcité qui restait un combat anti religieux, même lorsqu’il n’était pas clairement assumé. Il n’y avait donc nul besoin d’essayer de comprendre l’histoire, la philosophie, et surtout le droit de la laïcité, pour répéter des slogans et militer en tant que dévots d’une laïcité intangible.
Pour les seconds, au contraire, il s’agissait d’une part de traiter toutes les religions et convictions sur un pied d’égalité, d’autre part de tenir compte du régime juridique applicable et des évolutions sociologiques. L’histoire était donc un facteur déterminant pour expliquer la philosophie de notre droit. Le sentiment animant cette attitude était la volonté de maîtriser le sujet par la recherche en sciences humaines, dans le but de construire une volonté de  vivre ensemble.
La principale différence entre ces deux lignes venait finalement de la prise en compte ou non du droit et de sa philosophie. L’association a été créée lorsque la ligne des citoyens libres et actifs s’est  finalement imposée. Le travail de recherche pouvait alors commencer. PRICIL s’est constituée dans ce but et sa présence encore aujourd’hui montre la constance de son travail. Travail bien nécessaire, pour démêler l’enchevêtrement de notre histoire et des différentes notions qui s’y sont succédé.

Conclusion
La clarification intervenue au sein de PRICIL, qui a permis un travail en profondeur qui se poursuit, reste à faire au sein des grandes organisations françaises de gauche. Au plan politique, entre PS et Front de gauche, par exemple, au plan associatif au sein de la Ligue des droits de l’homme où les progrès sont difficiles, et de la Ligue de l’enseignement qui semble toutefois un peu plus avancée puisqu’elle a entamé un travail de codification de la laïcité.

Son objectif

Ce site a pour projet de faire naître des vocations de praticiens de la Laïcité, c’est à dire des CITOYENS Libres et ACTIFS.

Pour nous la laïcité est de dimension universelle.
Toutefois, elle est née en France, elle est dans notre ADN, et chaque citoyen français a le devoir d’en connaître l’histoire, pour mieux expliquer au monde entier la richesse de ce principe. Feuilletez donc notre « livre d’histoire » sur le site.
PRICIL est donc un chantier de compréhension de la laïcité et de discussions sur sa portée universelle dans le monde d’aujourd’hui.

Un travail qui exige :

  • de l’esprit de recherche par l’exploration des voies « d’un humanisme laïque ».
  • de la lucidité : ce site vous aidera à reconnaître les conservateurs dogmatiques, à débusquer les « nouveaux cléricalismes ».

 

Aujourd’hui

L’Objectif majeur… la communauté des citoyens… L’ignorance de l’autre dans la diversité de ses composantes et de ses spécificités, c’est le seuil du mépris et du rejet. Sa connaissance, celui du respect et de l’acceptation vers l’intégration. Reconnaître l’autre dans son altérité, garder sa propre identité et vivre ensemble quand même, telle est la voie.

Alors inscrivez vous, devenez citoyens libres et actifs